archive

Archives Mensuelles: avril 2010

Réseau ferroviaire perturbé par les grèves en France, trafic aérien gêné par un nuage volcanique en Europe : il n’était pas aisé de circuler ces temps ci, de ce côté de la Terre. Mon calendrier a cependant eu la bonne idée de me faire atterrir pendant les manifestations de la Sncf et voyager en train alors que l’Islande immobilisa notre ciel. La transition Inde/Alsace a donc pu se produire en toute fluidité, aucun désagréments techniques ne freinant mon escapade vers la Suisse. Et c’est à l’actualité artistique de la ville de Bâle qu’est consacré une moitié de cette chronique, complétée par trois lieux d’exposition du sud alsacien ainsi qu’une exception strasbourgeoise.

Henri Rousseau à la Fondation Beyeler à Riehen

Gabriel Orozco au Kunstmuseum à Basel

Kilian Rüthemann au Museum für Gegenwartskunst à Basel

Frédéric Weigel à La Fabrik à Hégenheim

Stephen Wilks à la Kunsthalle à Mulhouse

Voyages extraordinaires au Crac Alsace à Altkirch

En présence par Bettina Klein au Ceaac à Strasbourg

27703_388691754756_847268_n

> Gabriel Orozco, My Hands are my Heart, 1991

Publicités

La série continue, après trois premiers numéros consacrés en janvier à la scène artistique contemporaine de la capitale indienne. Ce troisième voyage indien m’a offert la possibilité de retourner cinq jours dans la mégalopole, étouffant dans la poussière et la pollution, afin de retrouver certaines galeries éminentes tout en en découvrant de nouvelles. La meilleure manière de parcourir le réseau, finalement éclaté, des lieux d’art de la ville, est de le faire avec un chauffeur autochtone en louant un taxi à la journée. Mais la fraîche fierté de mes acclimatations à Delhi réside dans l’expérience du bus, que je prends dorénavant, là aussi, avec aisance. J’éviterai ici de m’étaler sur les bonheurs qui conditionnèrent l’environnement de mes visites, mais retenons en vrac, qu’outre une vingtaine d’expositions, il y eu un dîner chez un chirurgien punjabi, quelques bazars, des vélo-rickshaws, des cafés dans mon Indian Coffee House, le Lotus Temple, encore, et une matinée au commissariat.

On the darkest night I can see the light à la Seven Art Limited Gallery à Delhi

ResembleReassemble à la Devi Art Foundation à Gurgaon

Souza à la Lalit Kala Akademi à Delhi

Mrinalini Mukherjee à la Galerie Espace à Delhi

Gauri Gill à la Nature Morte Gallery à Delhi

Snow à la Palette Art Gallery à Delhi

Dhruv Malhotra à la Photo Ink Gallery à Delhi

L’atterrissage à Roissy Charles-de-Gaulle ce matin marqua la fin d’un voyage d’une vingtaine de jours en Inde pour poursuivre ma découverte du pays via sa scène artistique. Alors que mon précédent séjour en décembre 2009 s’était concentré sur Delhi, j’ai tenu cette fois-ci à parcourir Bombay, éminente étape qui compléta à merveille mon initiation. La mégalopole apparaît beaucoup plus détendue, un brin frimeuse, la proximité de la mer donnant à la cité un aspect californien qui tranche par rapport à l’aridité poussiéreuse de la capitale. Un réseau de galeries s’y développe avec un dynamisme très enthousiasmant, donnat à la fois à voir de remarquables monographies et des projets curatoriaux respectables.

Bharat Sikka chez Project 88 Gallery à Bombay

T. Venkanna à la Maskara Gallery à Bombay

Punctum I à la Lakeeren Gallery à Bombay

Nikhil Chopra à la Chatterjee&Lal Gallery à Bombay

Sigmar Polke à la Mirchandani+Steinruecke Gallery à Bombay

Pat à la Matthieu Foss Gallery à Bombay

Her work is never done II à la BMB Gallery à Bombay

Cela fait plusieurs années maintenant que le milieu de l’art parisien travaille à faire de mars le mois du dessin, à l’image de novembre qui demeure celui de la photographie. Ainsi, une quantité de manifestations se sont attachées à mettre en lumière le médium et ses spécificités. Incontournables, de salons en expositions, les oeuvres graphiques se retrouvaient à l’honneur, partout. Ce numéro reviendra sur une sélection d’évènements qui animèrent le calendrier de cette période, désormais consacrée.

CHIC Dessin à l’Atelier Richelieu à Paris

Salon du Dessin Contemporain 2010 au Carrousel du Louvre à Paris

Guillaume Dégé à la Semiose Galerie à Paris

Dessins en grande largeur à la New Galerie de France à Paris

Grégory Markovic à la Galerie Particulière à Paris

Daniel Arsham à la Galerie Emmanuel Perrotin à Paris

Valérie du Chéné à la Galerie Martinethibaultdelachâtre à Paris