archive

Archives Mensuelles: mars 2009

Nimbé de mystère par définition, le trésor désigne un ensemble de choses de valeur accumulées, généralement enfouies puis soudainement découvertes. C’est cette charge merveilleuse de la surprise, de l’heureuse exposition, qui m’intéresse ici, autant que la composition stricte du butin. Spectateurs en dérive, nous sommes tous de potentiels pirates, bravant les mers de la culture dans une chasse parfois miraculeuse. Cette semaine, nos sept trouvailles entretiennent le souci du précieux, en maniant le vocabulaire plastique de la joaillerie, son raffinement et son exubérance.

Bijoux Art Déco et avant-garde aux Arts Décoratifs à Paris

La Galerie des Bijoux aux Arts Décoratifs à Paris

Hermine Anthoine à la Galerie Johan Tamer-Morael à Paris

Lionel Estève à la Galerie Emmanuel Perrotin à Paris

Anselm Reyle à la Galerie Almine Rech à Paris

Bijoux de Famille à la Galerie Chantal Crousel à Paris

Myriam Mechita à Micro-Onde à Vélizy-Villacoubray

Publicités

Le printanier Salon du Dessin Contemporain approche et les expositions consacrées à l’incisif médium bourgeonnent. Le contexte est donc propice pour esquisser une approche singulière de la pratique dessinée en en soulignant le caractère thérapeutique, catharsis libérée du langage verbal. Un vocabulaire graphique ne peut être qu’individuel, syntaxe propre à chacun pour investir par le trait l’espace disponible, et de préférence le recouvrir intégralement pour affirmer explicitement une appropriation totale, temporaire et fragile victoire face à la vacuité anxiogène de la page blanche. C’est pour moi aussi l’occasion d’effleurer l’exotisme de l’art brut, contrée étrangement familière, fascinante, dont je suis loin de maîtriser l’histoire mais que j’aborderai aujourd’hui en en ignorant l’officiel enclos, envisageant finalement tout artiste comme fondamentalement marginal et enivré par l’exquis constat de Marilena Pelosi : « Ce sont les gens normaux qui deviennent fous. Mais comme je ne l’ai jamais été, je ne risque rien ».

Donald Mitchell à la Galerie Impaire à Paris

La Tinaia – Arte Irregolare à la Galerie Objet Trouvé à Paris

Fabien Verschaere à la Galerie Metropolis à Paris

Fabien Merelle à la Galerie Jeanroch Dard à Paris

Ulrika Byttner à la Librairie Florence Loewy à Paris

Elsa Cha à la Galerie Claude Samuel à Paris

Thomas Müller à la Galerie Vidal-Saint Phalle à Paris

Nous suivrons cette semaine la ligne de tramway parisien dit « des Maréchaux Sud » inaugurée en 2006 pour relier en un circuit périphérique méridional l’Ouest et l’Est de la capitale. Une historique commande publique de la Ville de Paris accompagne ces rails en en ponctuant le parcours par l’installation de neuf oeuvres réalisées par huit artistes d’envergure internationale invités à intervenir au sein de la ville. Seule six seront évoquées ici, la septième ayant été documentée la semaine dernière, la huitième n’apportant aucune nourriture visuelle et la neuvième demeurant introuvable. C’est aussi l’occasion d’expérimenter à quel point il est difficile de rivaliser avec l’espace public tant celui-ci est déjà saturé. Certains y arrivent pourtant. L’initiative de ces interventions reste respectable, mais il est frustrant de constater que la plupart des propositions fonctionnent selon un mode déceptif : un téléphone qui ne sonne pas, des lumières qui ne s’allument pas, un mirage qui ne se voit pas, une maison où l’on entre pas. Subsiste notre volontaire capacité de projection pour imaginer les possibles, motivés par ces œuvres comme amorces.

Sophie Calle & Frank O’Gehry sur le Pont de Garigliano à Paris

Dan Graham à la Porte de Versailles à Paris

Angela Bulloch sur l’Institut de Puériculture et de Périnatologie à Paris

Bertrand Lavier sur la Poterne des Peupliers à Paris

Peter Kogler dans le square Robert Bajac à Paris

Didier Fiuza Faustino à l’angle de la rue Emile Levassor et du Boulevard Masséna à Paris

Patrick Corillon sur toutes les stations du Tramway T3 à Paris

Entre surface et profondeur, l’eau fascine et propose un motif, un contexte à exploiter plastiquement pour ses caractéristiques formelles et ses diverses connotations. Miroir ou milieu, écran ou environnement, l’élément acquiert une dimension supplémentaire selon notre point de vue, survolant le plan ou plongeant dans le volume. Sont regroupées cette semaine des manifestations nous immergeant dans le liquide, plutôt froid et anxiogène en cette saison, privilégiant une approche inquiète perturbée davantage par les propriétés sinistres de l’H2O que par sa donnée vital. Laissons-nous dériver sur ces étranges flux irriguant les marécages de la mémoire et débouchant visiblement ici sur le mythologique Styx.

Hou Yong à la Galerie Paul Frèches à Paris

Claude Lévêque à l’intersection du Boulevard Jourdan et de l’avenue Weill à Paris

? sur les ponts tournants de la Rue Dieu et de la Rue Grange-aux-Belles à Paris

Jesper Just dans le cadre de Prospectif Cinéma au Centre Pompidou à Paris

DocumentationCélineDuval à la Ciup et à la Semiose Galerie à Paris

David LaChapelle à La Monnaie de Paris à Paris

René&Radka à la Galerie Philippe Chaume à Paris

Genre littéraire merveilleux propre à enchanter le lecteur, le conte injecte du fantastique dans une intrigue initialement naïve. Il m’intéresse cette semaine de nous faire éprouver une sélection d’expositions de sensibilité plutôt féminine répondant aux critères de cette forme narrative qui rapporte des aventures imaginaires, témoignant d’univers précieux dont les détails ont été méticuleusement façonnés pour optimiser notre immersion fantaisiste. Il s’agira toujours de narrer des contrées fabuleuses peuplées de personnages extravagants, de raconter des histoires proposant plusieurs degrés de lecture, de la bienveillance à la cruauté.

Marie Hendriks à Mains d’Oeuvres à Saint-Ouen

Ray Caesar à la Galerie Magda Danysz à Paris

Ursula Kraft à la Maison des Arts à Malakoff

Benedetta Mori Ubaldini à la Fat Galerie à Paris

Mika Rottenberg à la Maison Rouge à Paris

Songe d’une nuit d’hiver à la Galerie Jousse Entreprise à Paris

Ludivine Caillard à la Galerie des Galeries à Paris