archive

Tanlay

Restons dans nos frontières pour dessiner un nouvel heptagone qui réunit sept expositions animant la France estivale. Petite digression géométrique : l’heptagone régulier, dont les angles et les côtés sont tous égaux, est le plus petit polygone non constructible à la règle et au compas. On retrouve par ailleurs cette figure complexe sur chaque pièce de vingt centimes d’euros.

Shilpa Gupta au Château de Blandy-les-Tours

Piero Gilardi au Ccc à Tours

Les Chemins du Dessin au Centre d’Art de l’Yonne à Tanlay

Robert Doisneau au Musée Nicéphore Niepce à Châlon-sur-Saône

Aude du Pasquier Grall à la Galerie Chantiers – Boîte Noire à Montpellier

Hope! au Palais des Arts et du Festival à Dinard

Stéphane Calais à La Chapelle Jeanne d’Arc à Thouars

Publicités

Et nous voici maintenant dans le troisième et dernier chapitre d’un voyage inauguré à des centaines de kilomètres, en plein cœur du Lot. Ainsi, après le Nord du Midi et l’Auvergne, nous traversons un plateau endormi pour déboucher dans la Nièvre qui nous occupera avec un premier pôle. Nous
remonterons ensuite ce grand Ouest bourguignon pour atteindre l’Yonne qui cristallisera une seconde et ultime étape. Nous constaterons ici encore que la création contemporaine sait particulièrement bien s’inscrire sur un terrain patrimonial fertile qui s’étend de la modeste devanture de commerce local à la majesté d’une abbaye cistercienne isolée.

Deux fois la même ville par la Galerie Arko à Nevers

Cathédrale Saint-Cyr-Saint-Julitte à Nevers

Claude Parent & Paul Virilio avec l’Église Sainte-Bernadette du Banlay à Nevers

Le Chant de la carpe au Parc Saint-Léger à Pougues-les-Eaux

Xavier Veilhan au Parc Saint Léger à Pougues-les-Eaux

On a marché sur la Terre au Centre d’Art de l’Yonne à Tanlay

En Mémoire à l’Abbaye Notre-Dame de Quincy à Commissey