archive

Archives Mensuelles: octobre 2013

Une évidence émane d’un récent séjour londonien. La multiplicité de travaux picturaux dégradant les tons m’offre l’opportunité de composer un pendant britannique à une récente compilation qui s’attachait à un phénomène similaire sur la scène française au courant de l’été. Cette passion pour le spectre penche franchement vers l’abstraction, étirant les champs chromatiques d’une teinte à l’autre. Et lorsque les gammes ne sont pas guillerettes, c’est vers l’ombre que les surfaces s’estompent. Ou disparaître, plus ou moins discrètement.

Kate Owens à la Limoncello Gallery à Londres

Stopped clocks in places of busyness par  John Lawrence à la Fold Gallery à Londres

Liz Deschenes à la Galerie Campoli Presti à Londres

Rob Pruitt à la Carlsson Gallery Massimo de Carlo à Londres

Ryan Sullivan à la Sadie Coles Gallery Kingly street à Londres

Jeff Elrod à la Simon Lee Gallery à Londres

The show is over à la Gagosian Gallery Britannia à Londres

Messages envoy&AOk-s-2837

Kate Owens, Towards zero, savon, peinture, 2013 – Courtoisie Limoncello Gallery

Le numéro complet est disponible sur abonnement.

Publicités

La rentrée marque une transition entre l’indolence de l’été et l’excitation déraisonnable des foires automnales. Avec une certaine nonchalance, elle mâchouille une énergie élastique. A l’échelle européenne, l’éminence d’une pratique sculpturale est à signaler. Elle concerne des artistes qui triturent des matériaux gourmands en se permettant une palette large et franche. Ainsi à Hanovre, Londres, Paris, Luxembourg et Bruxelles, la souplesse des choses est mise à l’épreuve d’ambitions cosmétiques.

Rachel Harrison au Kestnergesellschaft à Hanovre

Marisa Merz à la Serpentine gallery à Londres

Sarah Tritz à la Galerie Anne Barrault à Paris

Richard Tuttle à la Galerie Marian Goodman à Paris

Folkert de Jong au Mudam – Musée d’art moderne Grand-Duc Jean à Luxembourg

Candy à la Galerie Blain Southern à Londres

Sterling Ruby à la Charles Riva Collection à Bruxelles

Messages envoy&AOk-s-2792

Sarah Tritz, Ma femme, 64.5x36cm, chêne, peinture à l’huile, tissus, 2013 –
Courtoisie de l’artiste et la galerie Anne Barrault Paris

Le numéro complet est disponible sur abonnement.

Le placement du mobilier, l’ajout de cloisons, le choix de la couleur des murs ou la coordination des textiles sont généralement relégués au bas de la hiérarchie du bâtiment, couche superficielle qui vient vernir toute construction en sa face interne. L’ambition moderniste bouscula pourtant ces échelons avec la perspective d’un art total qui engloberait le monde dans ses moindres détails, du gros œuvre à la finition la plus accessoire. Aujourd’hui dans les arts plastiques, le vocabulaire de la décoration poursuit sa revanche.

Franz West au Mmk – Museum für moderne kunst à Frankfurt-am-main

Display@ à la Galerie Hussenot à Paris

Decorum par Anne Dressen au Mamvp – Musée d’art moderne de la ville de Paris à Paris

Michel Aubry au Crédac – Centre d’art contemporain à Ivry-sur-seine

After à la Galerie Jgm à Paris

Farah Atassi à la Galerie Xippas à Paris

Claude Rutault à la Galerie Perrotin à Paris

Messages envoy&AOk-s-2763

Pae White, Berlin B, 290x440cm, coton, polyester, toile, 2012

Le numéro complet est disponible sur abonnement.

Les frac ont trente ans. Un effort fédérateur célèbre leur anniversaire par l’invitation systématique de personnalités à s’approprier les collections régionales. Chacune des directions interpréta ce principe afin de proposer une constellation d’expositions, fidèle dans sa répartition sur le territoire, à une mission de diffusion citoyenne. On connait mon engagement pour le rayonnement de ces outils démocratiques. J’ai veillé à parcourir un maximum d’étapes de la cartographie événementielle qu’ils dessinent ensemble. Ma sélection témoigne de l’indéniable richesse de nos réserves, que des explorations subjectives dévoilent au fil de l’année, pour mieux embarquer notre enthousiasme à travers la France entière.

Triangulation par Alejandro Cesarco au Prieuré de la Charité-sur-loire

Transformations par Vincent Lamouroux à l’Hôtel de région à Lyon

La révolte et l’ennui par Marc Bauer au Frac Auvergne à Clermont-Ferrand

Les immémoriales au Frac Lorraine à Metz

Tacet par Francis Baudevin au Musée des beaux-arts à Dole

Le grand tout par Anita Molinero & Paul Bernard  au Frac Limousin à Limoges

En suspension par Marc Camille Chaimowicz au Frac Pays de la loire à Carquefou

Messages envoy&AOk-s-2741

Man Ray, L’œuf et le coquillage, 30×20.1cm, photographie, 1931-78 – Collection Frac Bourgogne

Le numéro complet est disponible sur abonnement.