archive

Archives de Tag: Galerie José Martinez

Quelques heures à zébrer le Grand Lyon m’ont permis de parcourir une dizaine d’expositions, un jeudi, entre 09h57 et 20h48. La sélection retiendra deux importantes monographies ainsi que des expositions personnelles en galeries et une jolie proposition collective. Je ne résiste pas à vous faire part de cet échange entre un médiateur et un enfant d’un groupe scolaire en visite dans cette institution où je me trouvais simultanément : « -Et pourquoi ne faut-il pas toucher les oeuvres? -Parce-qu’on peut se salir ».

David Hevel à la Galerie Houg à Lyon

Véronique Ellena à la Fondation Bullukian à Lyon

Michel François à l’Iac à Villeurbanne

Ben au Mac à Lyon

Françoise Quardon à la Galerie José Martinez à Lyon

La Diagonale du Vide à la Salle de bains à Lyon

Philippe Pétremant à la Galerie Le Réverbère à Lyon

Un furtif circuit de quelques heures suivant le maintenant rituel parcours ascensionnel partant des post-industrielles rives foncées de la Saône à la pénombre des hauteurs pentues de la rue Burdeau nous permet d’embrasser une actualité assez sombre, obscurité ménagée comme pour mieux éveiller les lumières. C’est l’hiver et nous sommes en fin d’après-midi. Mais l’absence de rayons lumineux ne provient pas que de ses conditions atmosphériques. De l’utilisation des noirs à l’évocation du triste ou du funeste, c’est autant de notions plastiques que sémantiques que l’on extirpe ici de la nuit.

Stéphane Braconnier à la Galerie Houg à Lyon

Côme Mosta-Heirt à la Galerie Georges Verney-Carron à Lyon

Cédric Alby à la BF15 à Lyon

1945-1949 : Repartir à zéro, comme si la peinture n’avait jamais existé au Mba à Lyon

Paul Raguenes à la Galerie José Martinez à Lyon

Arièle Bonzon à la Galerie Le Réverbère à Lyon

Yann Géraud à La Salle de bains à Lyon

Un séjour lyonnais en cette période de l’année permet d’approcher un évènement qui concerne une quarantaine de lieux dans la ville, réunis autour de la photographie contemporaine. Cette année, Lyon Septembre de la photographie met l’accent sur la scène artistique de l’Est européen en soulignant la thématique de l’identité, personnelle ou nationale qui préoccupe particulièrement ces pays secoués d’un régime globalisant à l’autre, du communisme à l’aujourd’hui. La photo d’identité est donc développée au travers de monographies et d’expositions collectives investissant galeries et lieux associatifs. Je projettai de revenir de ces deux ours entre le Rhône et la Saône avec une sélection représentative de la manifestation mais, peu excité par l’ensemble du projet, je préfère associer ici les deux photographes qui m’ont intéressé avec d’autres pratiques indépendantes de la cinquième édition du festival.

Cécile Bart & Michel Verjux à la Galerie Georges Verney-Carron à Lyon

Philippe Million à la Galerie Roger Tator à Lyon

Angelin Preljocaj à la Maison de la Danse à Lyon

Christian Lhopital au Mac et à la Galerie Domi Nostrae à Lyon

Katerina Drzkova à la Galerie José Martinez à Lyon

PierreRAvelleCHapuis au Stand à Lyon

Iosif Kiraly à la Galerie Vrais Rêves à Lyon

Malgré la volontaire priorité que j’accorde à la création contemporaine, je ne peux consacrer un numéro de cette lettre culturelle à la ville de Lyon sans témoigner de la récente acquisition d’une œuvre historique aujourd’hui présentée au Musée des Beaux-Arts. La ville offre donc l’hospitalité en son Palais Saint-Pierre, résidence de caractère, à une famille de réfugiés politiques, confortant ainsi son sens citoyen de l’accueil de celui contraint à fuir. C’est la fuite du temps que j’ai vécu à Lyon en expérimentant sa pression à travers une de ces performances qui m’excite tant : quatorze expositions en quatre heures, avec un obstacle infligé par les transports locaux m’obligeant à courir vingt minutes pour avancer, merci la TCL. Sera développé ici un tonique parcours orienté selon une sélection du paysage lyonnais reliant les quais de la Saône au plateau de la Croix-Rousse pour finir en lisière du Parc de la Tête d’or.

Mihael Milunovic à la Galerie Georges Verney-Carron à Lyon

Drawing Battle Round 2 à la Galerie Olivier Houg à Lyon

Rond-Point à la BF15 à Lyon

Laurent Mulot à la Galerie Le bleu du ciel à Lyon

Olivier Bartoletti à la Galerie José Martinez à Lyon

Laurent Camut à la Galerie Vrais Rêves à Lyon

Keith Haring au Mac à Lyon