archive

Archives Mensuelles: octobre 2011

Une partie de l’actualité londonienne m’a récemment confronté à un de mes principaux nœuds. Le constat a été suffisamment répété dans ce support. Je suis particulièrement mauvais public pour l’art vidéo. Mais les galeries comme les institutions de la capitale britannique m’ont infligé un bon nombre d’expositions faisant honneur à ce médium de la durée. Obéissance. Exécution. J’ai souvent survolé les films, mais toujours apprécié leur contexte. Sept monographies permettent de continuer à s’interroger sur notre rapport à l’image projetée et à sa temporalité, entre râle et émerveillement.

Pipilotti Rist à la Hayward Gallery à Londres

Joan Jonas à la Wilkinson Gallery à Londres

Mike Kelley à la Gagosian Gallery – Britannia Street à Londres

Anri Sala à la Serpentine Gallery à Londres

Yang Fudong chez Parasol Unit à Londres

Josiah McElheny à la Whitechapel Gallery à Londres

Doug Aitken à la Victoria Miro Gallery à Londres

Publicités

Les blogueuses mode l’ont rabâché pendant des mois. Il faut « entrechoquer les couleurs », « passer à la folie-chromie », « aimer ces couleurs bonne humeur en associations inhabituelles, originales, provocantes », « bannir le noir, le blanc et les autres basiques de son dressing pour laisser place à un arc-en-ciel de couleurs flashy » et « associer plusieurs couleurs vives dans un festival d’aplats ». Dans l’absolu, aucun prétexte pour personnellement estimer un jour cette tendance. Un séjour à Londres amène cependant à la reconsidérer, tant la couleur en bloc a régulièrement surgi au fil des quatre-vingt quinze expositions parcourues en quatre jours. Ce constat aurait pu sembler anecdotique, mais est rendu légitime par sa redondance, redoublé par son évidence dans les couloirs de la foire d’art contemporain de la ville qui s’y tenait la semaine passée.

Limoncello Green par Vanessa Billy chez Limoncello à Londres

Richard of York gave battle in vain par Cornelia Parker à la Whitechapel Gallery à Londres

Elad Lassry à la White Cube Gallery à Londres

Anne Truitt à la Galerie Stephen Friedman à Londres

Frieze Art Fair 2011 à Regent’s Park à Londres

Frank Stella chez Haunch of Venison à Londres

Postmodernism au V&A Museum à Londres

Certaines chroniques réussissent à s’éloigner d’un journalisme loyal et générique pour ne baigner que dans le pur plaisir, égoïstement. Ce numéro réunit sans complexes des expositions qui m’ont très personnellement excité par leur délicatesse. Simultanément, resurgit un art traditionnel japonais récupéré par les ménagères désespérées. L’生け花, avant d’être un loisir créatif, est une forme de méditation millénaire. Cette activité confère une charge existentielle à la composition florale, en se concentrant autant sur le pistil que sur son contexte immédiat formé par le vase, les feuilles et autres tiges. Même si son étymologie de fleurs vivantes l’oppose littéralement à notre Nature Morte, elle partage avec le genre occidental, en plus du motif floral, cette passion pour un agencement d’une sophistication extrême.

Luca Francesconi à la Galerie Chez Valentin à Paris

Butin! à la Galerie Maxence Malbois à Paris

Fabienne Audéoud à Komplot à Bruxelles

Pierre Weiss – France Valliccioni aux Salaisons à Romainville

Shila Khatami par Gallien Déjean au Cent Treize à Paris

Armand Jalut au Creux de l’Enfer à Thiers et à la Galerie Michel Rein à Paris

Studio Romance par Elise Vandewalle & Andrés Ramirez à La Vitrine à Paris

Autre capitale. Autre médium. Nous savons combien ces deux critères sont superficiels. Il n’empêche que le constat s’impose de façon explicite après deux jours passés à parcourir l’actualité bruxelloise. Rentrée oblige, la monographie est privilégiée. Toujours assez classique, mais pas honteuse, la visibilité donnée à la photographie affirme une certaine sobriété s’étalant de l’expérimental au documentaire.

Jeff Wall à Bozar à Bruxelles

Beyond the document à Bozar à Bruxelles

Walead Beshty à la Galerie Rodolphe Janssen à Bruxelles

Jean-Luc Mylayne à la Galerie Gladstone à Bruxelles

Clunie Reid à la Galerie Mot International à Bruxelles

Florian Maier-Aichen à la Galerie Baronian_Francey à Bruxelles

Adam Fuss à la Galerie Xavier Hufkens à Bruxelles