archive

Besançon

Cérémonie de mystère, l’œuvre toujours, frôle le rite. Elle est objet de vénération ou sacrilège, réunit certains et exclut les autres. C’est une source communautaire. Recevons maintenant son onction.

La répétition au Frac Franche-Comté – Fonds régional d’art contemporain à Besançon

Helena Almeida à la Richard Saltoun Gallery à Londres

L’ordre caché, saison 1 au Frac Bourgogne – Fonds régional d’art contemporain à Dijon

Davide Balliano à la Timothy Taylor Gallery à Londres

AA Bronson à la Maureen Paley Gallery à Londres

Rêve caverne par  Pascal Pique pour l’Iac au Château-musée à Tournon-sur-rhône

Rafaela Lopez & Baptiste Masson à Flat time house à Londres

rafaela
Rafaela Lopez & Baptiste Masson, Trivial bbq, 2015 – Courtoisie des artistes et Flat time house

Le numéro complet est disponible sur abonnement.

L’onomatopée est une invitation nette à l’action. Elle embarque dans une dynamique nerveuse, aux intentions toniques. La radicalité mise en œuvre ici passe par une violence certaine, sans être expéditive pour autant. Il ne s’agit pas de bâcler l’opération, mais bien d’en trouver la juste intensité, offerte de front, giflant l’engourdissement, avec ce caractère tenace propre à la résistance orthogonale.

Bernard Piffaretti au Frac Franche-Comté – Fonds régional d’art contemporain à Besançon

Louis Cane à la Galerie Torri à Paris

Jonathan Lasker au Musée d’art moderne Saint-Étienne Métropole à Saint-Priest-en-Jarez

Adventures of the black square à la Whitechapel gallery à Londres

Rémy Zaugg au Centre culturel suisse à Paris

An evanescent fix à la Vitrine Gallery à Londres

Oscar Tuazon au Consortium à Dijon

Clac clac
Bernard Piffaretti, Sans titre, acrylique, toile, 2004 – Copyright l’artiste et l’Adagp et courtoisie de l’artiste et des galeries Frank Elbaz et Cherry & Martin

Le numéro complet est disponible sur abonnement.

Le temps passe. Et conscient de sa condition, l’homme s’obstine alors à le mesurer, à s’y mesurer, pour mieux supporter son écoulement. Une panoplie d’outils sont inventés pour satisfaire l’humanité d’un contrôle superficiel de cette donnée. Le Frac Franche-Comté exploite cette perspective pour développer des activités en un environnement marqué par le tradition horlogère. Ce fonds régional fut discrèt ces années-ci, et l’inauguration de son nouveau bâtiment m’emporta donc sans hésitation, à l’abordage de sa diffusion sur le territoire, pour enfin cerner ce qui le constitue. Malgré une communication timide et maladroite, je peux témoigner d’une réelle prise d’initiative pour célébrer l’institution, et soutenir le réseau culturel dans lequel il s’inscrit au fil du Doubs. Grâce à de précieuses hospitalités du matin à Belfort jusqu’au soir à Besançon, c’est une journée sportive et heureuse qui me fit voyager dans la quatrième dimension.

L’embarras du choix au Musée des beaux-arts – Tour 46 et à la Galerie du Granit à Belfort

Le Corbusier avec Notre-dame-du-haut sur la colline de Bourlémont à Ronchamp

Monsieur Surleau et le cyclope au Musée du Château des ducs de Wurtemberg à Montbéliard

Monozukuri, façons et surfaces d’impression à l’Isba – École des beaux-arts à Besançon

Cécile Meynier à la Toshiba House à Besançon

Kengo Kuma avec La cité des arts à Besançon

Des mondes possibles par Sylvie Zavatta au Frac Franche-Comté à Besançon

Messages envoy&AOk-s-1796

> Marina Abramović, Becoming visible (détail), 1993 – Collection Frac Franche-Comté

Mulhouse, Montbéliard, Besançon et Dijon : quatre villes de l’Est français dont l’offre culturelle est insoupçonnée. Pourtant, chacune d’elle dispose d’un centre d’art, et deux Frac y sont implantés, ou vont l’être, le Fonds Régional d’Art Contemporain de la Région Franche-Comté attendant la livraison de son nouveau bâtiment, à inaugurer courant 2011. Trois musées des Beaux-Arts complètent cet étonnant paysage, dont le patrimoine ne gâcher rien.

La fin du monde tel que nous le connaissons par Bettina Steinbrügge à La Kunsthalle à Mulhouse

Transfrontaliers au Crac 10neuf et au Musée Beurnier-Rossel à Montbéliard

Made in Pavé par le Pavé dans la mare à Besançon

Collection Guerlain au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie à Besançon

Armando Andrade Tudela au Frac Bourgogne à Dijon

Baptiste Debombourg à la Galerie Interface à Dijon

Sylvie Auvray au Consortium à Dijon

La période pascale m’a permis de parcourir l’Est français, accompagnant ma mère véhiculée pour relier les étapes réunies aujourd’hui ici et traçant un itinéraire singulier dans une province dynamique : Lyon, Villefranche-sur-Saône, Dijon, Arc-et-Senan, Besançon, Strasbourg. Cette sélection témoigne, s’il le faut, d’une offre culturelle extra-parisienne qui m’excite toujours et que je tiens à continuer à défendre.

Jean-Baptiste Carhaix à la Galerie Vrais Rêves à Lyon

Métamorphoses au Musée Paul Dini à Villefranche-sur-Saône

Charline von Heyl au Consortium à Dijon

Vladimir Skoda au Musée du Temps à Besançon

Christophe Cuzin par le Frac Franche-Comté à Besançon

Claude-Nicolas Ledoux avec La Saline Royale à Arc-et-Senans

Patrick Cornillet à la Galerie Bertrand Gillig à Strasbourg