archive

Archives Mensuelles: mai 2011

Alors que l’orage définissait une atmosphère chargée, frôlant le sublime, nous suivrons ici les éclairs. Ces phénomènes physiques tranchent furtivement l’obscurité pour nous éblouir. Leur intensité lumineuse sature les visions. Ils bousculent notre système oculaire, brutalement. Frénétique et austère, cette sélection s’articule autour de quelques grandes expositions, récentes, particulièrement estimables. Et ces décharges libèrent une très belle énergie.

France Valliccioni au Treize à Paris

Nicolas Roggy à la Galerie Crèvecoeur à Paris

Thomas Fougeirol à la Galerie Praz-Delavallade et à la Galerie Saint-Séverin à Paris

Faces à la Galerie Dépendance à Bruxelles

After Images au Musée Juif de Belgique à Bruxelles

Larry Bell au Carré d’Art à Nîmes

Process(ing) à la Galerie Emmanuel Perrotin à Paris

Publicités

Sur le promontoire du Panier surplombant le Vieux Port, une cellule de la Veille Charité abrite actuellement un trésor assez peu médiatisé. Et au sein du parcours du Printemps de l’Art Contemporain qui motivait là mon séjour, personne n’avait connaissance de la présentation d’une telle merveille. C’est donc avec le complicité d’une amie avisée que nous grimpons jusqu’au deuxième étage du superbe hospice. Au cœur du Maaoa prenant des airs de sanctuaire, un couloir sombre décuple l’excitation de la découverte du bijou sur lequel il débouche : un crâne humain dont la face est recouverte d’une mosaïque de turquoises. Le bel objet bouscule les expertises quant à sa millénaire authenticité mixtèque.J’atteste cependant un fait malgré tout avis scientifique : l’ouvrage est remarquable.

ZE#2 – Zone d’Expérimentation par Astérides aux Grands Terrains à Marseille

Rayon bleu à la Fondation Vacances Bleues à Marseille

Berdaguer&Péjus à la Galerie Galerieofmarseille à Marseille

Peter Granser à l’Atelier de Visu à Marseille

Julien Salaud à la Galerie Bonneau-Samames à Marseille

Béatrice Cussol à la Galerie Porte Avion à Marseille

Ruling ‘n’ Freaking par Triangle la Friche La Belle de Mai à Marseille

Avec l’odorat, le goût est relégué à une sensibilité plutôt animale. Renifler, lécher ou croquer relèvent d’un rapport au corps qui n’existe que par l’ingurgitation. Et des protocoles parfois extrêmement sophistiquées n’ont eu de cesse d’encadrer le rituel du repas pour l’éloigner au maximum de l’aspect sauvage que son caractère vital lui confère indéniablement. Même s’il faut différencier l’action de manger de celle de goûter, il n’en demeure qu’une abstinence gustative compromettrait la survie.

Seth Price à la Galerie Chantal Crousel à Paris

Food Design, aventures sensibles au Lieu du Design à Paris

Hungry Eyes au FoMu à Anvers

Tous cannibales par Jeanette Zwingenberger à la Maison Rouge à Paris

Olga Kisseleva à La Criée à Rennes

Martin Bruneau à la Galerie Isabelle Gounod à Paris

Convivio ou la plastique culinaire à Micro-Onde à Vélizy-Villacoublay

Une diagonale zèbre l’Europe occidentale, des Flandres à l’Alsace. Je reviens d’une escapade de quelques jours motivée par la foire Art Brussels. Ce simple prétexte me fit parcourir, d’une envie à l’autre, cent vingt-sept expositions en six jours et sept villes. Je vous livre simplement ici un florilège composé d’un choix par étape : Roubaix, Gand, Anvers, Bruxelles, Luxembourg, Metz et Strasbourg.

Marie Voignier à l’Espace Croisé à Roubaix

Michael Sailstorfer au Smak à Gand

Lawrence Weiner & Liam Gillick au Mukha à Anvers

Jean-Luc Moulène à la Galerie Greta Meert à Bruxelles

Pascal Grandmaison au Casino à Luxembourg

Geste serpentine et autres prophéties au Frac Lorraine à Metz

Franck Scurti au Mamcs à Strasbourg

« On part pas d’auterlitz mais de bercy… ? » Il est 05h56 et mon acolyte a la présence d’esprit de sauver notre journée par l’envoi de ce judicieux texto. Nous partirons donc depuis la bonne gare parisienne, dans un train qui nous déposera ensuite en pleine campagne où nous partagerons l’impressionnante actualité d’un centre d’art qui sort allègrement de ses murs pour agir sans complexes, du Feet First au Fist Fuck. Et l’aventure continua de la Nièvre au Cher, en un chronométrage impeccable. Ce numéro témoignera d’une seule et même journée de bonheur, jouissant d’une province française à l’activité artistique respectable.

Nicolas Floc’h au Parc Saint Léger à Pougues-les-Eaux

Peggy Buth au Parc Saint Léger à Pougues-les-Eaux

Alain Bublex mené par le Parc Saint Léger à Pougues-les-Eaux

Tony Regazzoni par le Parc Saint Léger au Palais Ducal à Nevers

Dominique Blais au Transpalette à Bourges

Qui admirez-vous ? par Isabelle Le Normand & Florence Ostende à La Box à Bourges

Pierre Leguillon à la Galerie d’Essai de l’Ensa à Bourges