archive

Noisiel

Le mot surprend par son genre double, invoquant dans tous les cas une nature bienfaisante. Au masculin, il désigne une plante odoriférante, une substance résineuse sécrétée par des végétaux et par extension, un médicament dont la préparation onctueuse adoucit voire guérit. Au féminin, elle qualifie une grotte et son caractère merveilleux. Il s’agit généralement d’un abri de fées, d’une caverne habitée.

Jean-Charles de Quillacq par Mélanie Bouteloup et Lucas Morin à Bétonsalon à Paris

de l’amitié à la Galerie Marcelle Alix à Paris

Pauline Boudry/Renate Lorenz par Charlotte Laubard Pavillon suisse / Giardini à Venise

Take Care par Christine Shaw à La Ferme du Buisson à Noisiel

Liv Schulman par Mélanie Bouteloup et Émilie Bouvard à la Villa Vassilieff à Paris

Une journée avec Marie Vassilieff par Mélanie Bouteloup & Emilie Bouvard à la MABA à Nogent-sur-Marne

Kate Newby à l’IAC Villeurbanne/Rhône-Alpes à Villeurbanne

04dda478-c2d1-4390-81e7-a9dae787a852
Jean-Charles de Quillacq, Mes Béchamel, dimensions variables, couvertures, plâtre, alginate, 2018-19 | Courtoisie de l’artiste et de Marcelle Alix (Paris), crédit photographique Aurélien Mole

Publicités

La scène suisse demeure fascinante. Il est impensable d’associer l’excellence à une nationalité. Je dois tout de même remarquer qu’une majorité des artistes qui proviennent de cet étrange pays partagent une exigence très appréciable. Mais peut-être qu’à vouloir faire tout juste, on reste dans une moyenne honorable, qui ne s’autorise cependant pas l’extravagance de l’exception. Je pourrai régulièrement faire un focus sur des artistes helvètes, jouissant d’une visibilité internationale, et régulière. Mais c’est l’actualité parisienne de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne qui me décida à formuler ce numéro, pour honorer cette structure au rayonnement incontournable.

John Armleder à la Galerie ColletPark à Paris

Roman Signer à la Galerie Art:Concept à Paris

L’Ecal à Paris à La Cité internationale des Arts et à la Galerie Kreo à Paris

Denis Savary à la Ferme du Buisson à Noisiel

Arnold Odermatt à la Galerie Georges-Philippe&Nathalie Vallois à Paris

Davide Cascio à La Chambre à la Galerie Xippas à Paris

Beni Bischof à The Institute of Social Hypocrisy à Paris

Nature, paysage, environnement. Notre promenade bucolique sous le signe de la chlorophylle évoquera certes un motif, sûrement un genre et certainement un engagement mais il s’agira plutôt de souligner à quel point l’artiste ne peut plus aujourd’hui peindre une feuille sans prendre position sur des notions écologiques. Représenter du végétal consiste actuellement à adopter une posture citoyenne, généralement condescendante face à notre planète condamnée. De la jungle au potager, divers degrés de culture s’échelonneront jusqu’à faire disparaître l’élément naturel, remplacé par son évocation urbaine à travers le recyclage, vert toujours.

Caroline Lejeune à la Galerie Odile Ouizeman à Paris

De Natura au Cpif  à Pontault-Combault

Patrick Cribier à l’Espace Electra à Paris

Nils-Udo à la Galerie Pierre-Alain Challier à Paris

Sabine Delcour à la Galerie Philippe Chaume à Paris

Stéphanie Nava à La Ferme du Buisson à Noisiel

Tatjana Doll à la Galerie Jean Brolly à Paris