archive

Archives de Tag: Ensba

La programmation du Mois de la photo 2012 s’annonce déprimante. Peut-être est-ce la frontalité immédiate associée au médium photographique qui rend son tri aussi limpide et cruel. Étrangement cette année, la capitale ne semble pas aiguiser son engouement pour la pellicule ou le pixel, et les galeries ne se sont pas vraiment alignées sur cette tradition automnale. Aucune monographie majeure à signaler, mais quelques présentations collectives commerciales ou institutionnelles, rythment avec une exigence respectable le marché du cliché historique et contemporain.

Voici Paris par Quentin Bajac & Clément Chéroux au Centre Pompidou à Paris

nofound photo fair 2012 par Emeric Glayse & Yann Pérol au Garage Turenne à Paris

Photo Levallois 2012 par Paul Frèches à Levallois

Body language au Centre culturel suisse à Paris

Set-up par Stephen Hepworth à la Galerie Jousse Entreprise à Paris

Paris Photo 2012 par Julien Frydman au Grand Palais à Paris

Offprint Paris 2012 par Yannick Bouillis & Colette Olof à l’Ensba à Paris

> Adrien Pezennec, Jump Bosnia, 2012 – Courtoisie de l’artiste

Publicités

L’arbre demeure un symbole fort, silhouette de la vie mais aussi résident des forêts qui cachent toujours un mystère sous leurs cimes. Tendre ou pas, son corps offre une masse que l’on sculpte depuis toujours et qui impose un aspect élémentaire même aux factures les plus sophistiquées. Il est la métonymie de la nature et associe en une même entité, la droiture d’un tronc au foisonnement ornemental et diffus du feuillage, ce qui en fait un objet d’étude idéal pour qui veut saisir ces aspects complémentaires de la forme.

L’arbre et le photographe à l’Ensba – Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris

Les Frères Chapuisat au Centre Culturel Suisse et à la Galerie JGM à Paris

If I had eight hours to chop down a tree, (…) au KunstRaum à Riehen

Josh Brand à la Galerie Herald Str à Londres

Into the woods à la Galerie des galeries à Paris

Vincent Boullet à la Galerie Joseph Tang à Paris

Saskia Olde Wolbers à la Galerie Maureen Paley à Londres

 

Les commissaires, d’exposition comme de police, affirment leur autorité sur un territoire où ils font régner leur loi, pour le bonheur des concitoyens. Sept expositions collectives témoigneront cette semaine de règlements fructueux qui dictent autant voire plus, la forme des propositions que leur fond. Les distributions sont ici toutes soumises à des protocoles stricts, donc délectables. Autant d’expériences qui respectent des prescriptions précises sans non plus tomber dans l’attraction purement divertissante. Ces arrangements partagent un aspect démocratique, de part l’évidente jubilation dont ils résultent. Chacun est le bienvenu pour ressentir plutôt que valider ses connaissances. Plus que le savoir, le plaisir.

All of the above par John M Armleder au Palais de Tokyo à Paris

Particeps, particules, palissades par Aurélie Godard à la Galerie Arko à Nevers

2001-2011 : Soudain, déjà par Guillaume Desanges à l’Ensba à Paris

Pas au-delà du vernissage #4 à C.O.N.S.O.L.E. à Paris

L’Inventaire, Vol.1 au Frac Haute-Normandie à Sotteville-lès-Rouen

Antidote 7 par Jean-Marc Ballée à la Galerie des galeries à Paris

Table-Projecteur par Elvire Bonduelle & Guillaume Aubry dans leurs ateliers à Paris

Le terme qui motive la sélection inaugurale de cette année désigne selon son étymologie une petite chambre retirée, une pièce modeste par ses dimensions et mise à l’écart pour diverses raisons, initialement pour favoriser l’étude grâce à cette physique retraite. De multiples éléments nécessaires à l’effort intellectuel peuvent emplir le cabinet jusqu’à faire de cet espace le lieu typique où s’offre à voir une collection. Le motif de l’accumulation précieuse définira ensuite l’aspect du cabinet et les différents modes de conservation de ses trésors lui confèreront une allure scientifique. Mais le cabinet reste surtout le lieu de la révélation, cette portion d’espace consacrée à la jouissance d’un ensemble délicat dont le raffinement culmine justement dans l’excellence de sa composition.

Lait de lune au Cabinet des Générosités à Paris

Academia : Qui es-tu ? par Axel Vervoordt à la Chapelle de l’Ecole des Beaux-Arts à Paris

Ron Arad au Centre Pompidou à Paris

Berlinde de Bruyckere à l’Espace Claude Berri à Paris

Unknown Halsman à la Magnum Gallery à Paris

D’une révolution à l’autre au Palais de Tokyo à Paris

Nicolas Darrot à la Galerie Eva Hober à Paris