archive

Clermont-Ferrand

Un premier numéro a déjà été consacré à l’actualité du médium dans sa forme hystérique. Après des torrents de pixels, reposons-nous maintenant avec des propositions cultivant un type de classicisme, d’ordre plus raisonnable. Toujours, des accrochages impeccables tracés au cordeau, qui envisagent l’espace comme un page à partitionner. Ce rapport mural au plat affirme la métaphore du livre à feuilleter. Et des rectangles de diverses qualités s’y organisent.

Robert Mapplethorpe par Sofia Coppola à la Galerie Thaddaeus Ropac à Paris

Yto Barrada au Wiels à Bruxelles

Thierry Fontaine à Micro-Onde à Vélizy-Villacoublay

Dove Allouche au Frac Auvergne – Fonds régional d’art contemporain à Clermont-Ferrand

Terre transformée par Sérgio Mah au Centre Culturel Calouste Gulbenkian à Paris

Chloé Quenum  par Nicolas de Ribou & Mathilde Guyon à L’Autonomie à Bruxelles

Wolfgang Tillmans à la Galerie Chantal Crousel à Paris

Publicités

La richesse du territoire français en matière de lieux d’art contemporain n’est jamais suffisamment soutenue. Nous connaissons pourtant la vulnérabilité de trop de structures pour qui subsister est un combat permanent, animé d’un humanisme que l’on ne considère plus. Les parcourir pour témoigner de leurs actualités fait partie d’un engagement vif qui m’importe depuis les débuts de cette chronique. Deux numéros cet été seront exclusivement consacrés à une géographie tricolore qui boycotte l’Ile-de-France et son cœur parisien. Le premier suivra un éclair qui zèbre la face orientale de notre pays, la traversant du Nord au Sud en ciblant Reims, Mulhouse, Pougues-les-Eaux, Villeurbanne, Clermont-Ferrand, Nîmes et Sérignan.

Julien Carreyn au Frac Champagne-Ardenne à Reims

Seb Patane à La Kunsthalle à Mulhouse

Manufacture par Zoë Gray & Sandra Patron au Parc Saint Léger à Pougues-les-Eaux

Yes, we don’t par Joël Benzakin & Nathalie Ergino à l’Iac à Villeurbanne

Derrière les panneaux, il y a des hommes #2 par Solenn Morel à La Tôlerie à Clermont-Ferrand

Albert Oehlen au Carré d’art à Nîmes

C’est l’amour à la plage au Mrac Languedoc-Roussillon à Sérignan

Une association œuvre à faire rayonner l’actualité artistique du cœur de notre pays. Basée à Clermont-Ferrand, son domaine d’action s’étend à deux cents kilomètres à la ronde autour de cette ville. La Belle Revue centralise sur un site internet les informations liées aux lieux qu’elle fédère, des focus sur des artistes travaillant en ces terres ainsi que des chroniques mensuelles. Le tout est récapitulé une fois par an via un ouvrage imprimé : la sortie du numéro 2010 se déroulait la semaine passée et motiva un séjour dense et heureux, par là. Deux jours merveilleux en résultèrent, d’un FRAC à l’autre, depuis la bruine matinale du premier jour des soldes en Limousin jusqu’à un spectaculaire coucher de soleil sur les volcans d’Auvergne.

Electro Géo au Frac Limousin à Limoges

Etienne Chambaud au Ciap à Vassivière

Première 16 au Cac Abbaye Saint André à Meymac

Derrière les panneaux, il y a des hommes #1 par Solenn Morel à La Tôlerie à Clermont-Ferrand

Le bénéfice du doute à l’Hôtel de Fontfreyde à Clermont-Ferrand

Eric Emery à la Galerie In Extenso à Clermont-Ferrand

Darren Almond au Frac Auvergne à Clermont-Ferrand

Tout récemment, un merveilleux circuit a pu se réaliser pour relier une dizaine d’expositions situées dans quatre régions du cœur de la France. La ponctualité de la SNCF ainsi que la complicité des différents hôtes m’ont ainsi permis de parcourir en deux jours des parcelles de Bourgogne, d’Auvergne, de Limousin et de Centre afin d’approcher l’actualité artistique que ces contrées proposaient. Et comme une exposition ne s’arrête jamais aux portes de son espace, il faudra lire cette chronique conditionné par les plaisirs qui ponctuèrent le voyage, outre la qualité des programmations : boire un café au pied d’une cathédrale, comparer des porcelaines, dîner au bord d’un lac, se réveiller dans la brume, longer des volcans et applaudir un marathon.

Aï Kitahara au Frac Centre à Orléans

Espace public – Regard de biais à la Galerie de l’Iav – Esad à Orléans

Richard Fauguet au Frac Limousin à Limoges

Rosa Barba au Ciap à Vassivière

Babel au Frac Auvergne  à Clermont-Ferrand

Bert Duponstoq à la Galerie Arko à Nevers

Eric Madeleine à la Chapelle Sainte Marie à Nevers

Cette deuxième partie du cycle consacré à une récente promenade estivale en province française s’attachera à développer le segment auvergnat du circuit. Située au cœur de notre pays en plein Massif Central verdoyant, cette région surprend par une actualité culturelle honorable qui bouscule un certain présupposé qui placerait volontiers la vie artistique locale du côté du sommeil de ses volcans éteints plutôt que de celui du caractère de ses courageux fromages. Nous quittions donc l’Église de Decazeville pour nous réinstaller dans le camping-car maternel laissant derrière nous le Midi pour gagner les austères pentes vulcaniennes.

La Rose Pourpre du Caire aux Ecuries du Musée d’Art et d’Archéologie à Aurillac

La part de l’ombre au Musée d’Art et d’Archéologie à Aurillac

Régine Cirotteau au Musée d’Art Roger-Quilliot à Clermont-Ferrand

Ultramodernes paysages au Musée d’Art Roger-Quilliot à Clermont-Ferrand

Michel Blazy par In Extenso à La Tôlerie à Clermont-Ferrand

Marc Bauer au Frac Auvergne à Clermont-Ferrand

Claude Rutault au Creux de l’Enfer à Thiers