Joël Riff (curieux) présente :

2011 semaine 22
Une semaine, sept jours, sept expositions.


Foudres
Alors que l’orage définissait une atmosphère chargée, frôlant le sublime,
nous suivrons ici les éclairs. Ces phénomènes physiques tranchent
furtivement l’obscurité pour nous éblouir. Leur intensité lumineuse
saturent les visions. Ils bousculent notre système oculaire, brutalement.
Frénétique et austère, cette sélection s’articule autour de quelques
grandes expositions, récentes, particulièrement estimables. Et ces
décharges libèrent une très belle énergie.


France Valliccioni

(française née en 1968) propose une installation qui s’inscrit encore dans
l’orageux. Elle ménage des conditions favorables à l’accumulation de
tension, agglomérat merveilleux élégamment disposé. Mais ce sont bien
ces textes qui foudroient. Car l’artiste écrit.

**


**

*

*


**

*

*

***

Crédit photographique : *L’artiste, **Samir Ramdani et ***Shannon Dillon
Exposition Le vaisseau est ainsi conçu. passée
par Le Commissariat au Treize à Paris http://lecommissariat.free.fr


Nicolas Roggy

(français né en 1980) développe une production graphique usant de
techniques mixtes assez mystérieuses. Moires et autres effets optiques
viennent gratter nos rétines L’irrésistible chatouillis semble découler de
fines rayures rehaussées de couleurs crayonnées. La dizaine de
formats partagent calmement avec deux sculptures murales le blanc
de la galerie.

Sans titre, 69.5x57cm, technique mixte, bois, 2011





Sans titre, 35x25cm, technique mixte, papier, 2011

Sans titre, 70×56.5cm, technique mixte, papier, 2011


Sans titre, 47x42x4, bois, 2011



Sans titre39×29.5×2, technique mixte, bois, 2011

Sans titre30x38x2, technique mixte, bois, 2011

Sans titre, 38.5×29.5x2cm, technique mixte, bois, 2011

Crédit photographique : Hélène Giansily
Courtoisie de la galerie
Exposition Substituts jusqu’au 4 juin 2011
à la Galerie Crèvecoeur à Paris www.galeriecrevecoeur.com


Thomas Fougeirol
(français né en 1965) multiplie les toiles achromes. Toute sa peinture
paraît projetée, délicats pochoirs sans l’épaisseur d’aucun empâtement.
Les seules teintes argentées ou blanches brillent lorsqu’elles ne sont pas
éteinte par les noirs qui les font exister. L’artiste occupe par ailleurs le
plus petit centre d’art de la ville : une vitrine ecclésiastique offrant
modestement à la lisière du cinquième arrondissement une jolie visibilité.

Untitled, 196x151cm, huile, toile, 2009


Untitled, 90x60cm, huile, spray, bois, 2010



Untitled,
250x375cm, huile, toile, 2010



Untitled, 196x153cm, huile, spray, bois, 2010

Untitled, 27x22cm, huile, spray, bois, 2010




Courtoisie de la galerie
Exposition passée
à la Galerie Praz-Delavallade à Paris www.praz-delavallade.com
et Exposition Between nowhere and Goodbye

par Valérie Da Costa
jusqu’au 5 juin 2011
à la Galerie Saint-Séverin à Paris www.artculturefoi-paris.fr


Faces

associe avec audace deux productions plutôt antagonistes bien que
partageant une même rugueuse rigueur. De petits tableaux nerveux
rythment les murs alors qu’un pôle définitivement strict arrête le
spectateur dès l’entrée.

Nora Schultz, encre, papier, 2011


Nora Schultz

Nora Schultz, Discovery of the Primitive, acier, PE, papier, encre, 2011




Nicholas Byrne, Saint Anthony, 50 x 35cm, huile, cuivre, 2011




Nicholas Byrne, Diver, 50 x 35cm, huile, cuivre, 2011

Nicholas Byrne, Clapper, 50 x 35cm, huile, cuivre, 2011

Exposition avec Nora Schultz et Nicholas Byrne passée
à la Galerie Dépendance à Bruxelles www.dependance.be


After Images

regroupe des œuvres américaines issues de collections belges. Peu
importe ses proportions, nous partageons un appétit d’images qui
engendre un flux conséquent de signaux se superposant sur notre œil
musclé. La persistance rétinienne et plus généralement la mémoire, sont
en permanence à l’œuvre. Et sur les trois étages d’une annexe un peu
ingrate, cet accrochage se penche sur ce phénomène sensible et
savant, à travers une délicieuse soixantaine de pièces.

John Miller, Passions, objets, papier mâché, fausses feuilles d’or, 2008*



Jack Pierson, Beyond the pale, 211×157.48cm, impression, 2010**



Roe Ethridge, Moon, 125×101.6cm, impression jet d’encre, 2003-2008***





Liz Deschenes, Right / Left #9,
101.6×142.2cm, photogram, 2009****


John Baldessari, Blockage (Yellow) : With Two Persons Fighting (Blue),
180.34×181.61cm, impression 3d, acrylique, dibond, 2005*****




*** et *****© L’artiste
Collection *Particulière Bruxelles, ***Vanmoerkerke Belgique,
****
Particulière Belgique et *****Particulière Bruxelles
Courtoisie des galeries *Patrick Painter Los Angeles,
**
Xavier Hufkens Bruxelles, ***Rodolphe Janssen Bruxelles,
****
Sutton Lane, London Paris et *****Marian Goodman Paris New York
Exposition par FIonn Meade et Catherine Bastide avec Uri Aran,
John Baldessari, Walead Beshty, Carol Bove, Kerstin Brätsch,
Tom Burr, Paul Chan, Liz Deschenes, Trisha Donnelly,
Roe Ethridge, Nikolas Gambaroff, Wade Guyton, Rachel Harrison,
Alex Hubbard, William E. Jones, Louise Lawler, Sherrie Levine,
Sharon Lockhart, John Miller, Marlo Pascual, Jenny Perlin,
Jack Pierson, William Pope. L, Seth Price, Gedi Sibony,
Lorna Simpson, Josh Smith, Catherine Sullivan, Ryan Trecartin
& Lizzie Fitch
, Oscar Tuazon, Kelley Walker, Christopher Williams
et Christopher Wool jusqu’au 28 août 2011
au Musée Juif de Belgique à Bruxelles www.new.mjb-jmb.org


Larry Bell

(américain né en 1939) disposait là de sa première monographie globale,
pour notre plus grand plaisir. Trop habitué à voir quelques marchandises
dispersées sur le parquet de son galeriste parisien, je ne soupçonnais
pas la découverte ici de tant de trésors. Le musée réussit encore une
fois une rétrospective sobre et riche, accompagnée d’un catalogue qui lui
ressemble. Plus de trois cents œuvres couvrent une production
électrifiante depuis 1959. C’est remarquable.

Pink Ladies, 18.4×43.5cm, photographie, 1968*



EL 25, 134.6×90.2cm, aluminum, oxyde de silicium, papier, 1981**


NVD 7,
149.2×105.4cm, papier, aluminium, monoxyde de silicium, 2003*



XTTHOJ 32, 106.7×106.7cm, technique mixte, toile, 2001*



Poker Game, 12.7×27.9cm, photographie, vers 1970***



Mine Shaft, 109.2×198.1cm, technique mixte, toile grise,1988****


Leaning Room, lumières noires, peinture, bois,
1986-2011

Collection *de l’artiste, **Rachel Bell Ratliff, ***V&A Museum London
et ****
Gus Foster
Crédit photographique : David Huguenin
Exposition En perspective par Marie de Brugerolle passée
au Carré d’Art à Nîmes http://carreartmusee.nimes.fr



Process(ing)
réunit cinq productions photographiques qui bousculent les frontières de
leur médium commun, enquiquinant les franges de sa définition. Même si
l’on parle toujours de tirages, les surfaces donnent plutôt à voir une
abstraction peu bavarde, malgré tout façonnée par la lumière.

James Welling, Degrade IMPR, 95.7×84.4cm, C-print, 2005




Corin Hewitt


Corin Hewitt



Corin Hewitt, Recomposed Monochrome, tirage,
76.2×57.2cm, 2011


Jason Loebs, Untitled (Ned Led say sorry)1-5, tirages, sac, œillets, 2009



Mariah Robertson, 14, 50x30000cm, impression sur rouleau, 2011


Ellen Carey, Multichrome Orange/Purple,
papier polaroid, 86.4×55.9cm 

Courtoisie des artistes et de la galerie
Exposition par
Daphné Valroff avec Ellen Carey, Mariah Robertson,
Jason Loebs
Corin Hewitt et James Welling jusqu’au 18 juin 2011
à la Galerie Emmanuel Perrotin à Paris www.galerieperrotin.com


Bonne semaine à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s