2017 semaine 50 – Body shaping

Voilà une histoire de contours plutôt que de structures, nécessitant davantage un travail de surface qu’un culturisme profond. Il s’agit de modifier le corps selon un certain désir. Tonifier les mous. Définir les lignes. Affûter les flous. Tracter les tissus. Sculpter les chairs. Bien-sûr, le résultat se doit d’être visible, plastique. L’essentiel consiste à façonner un idéal de minceur et de fermeté. Du traitement le plus doux à l’intervention chirurgicale, une palette de solutions est aujourd’hui proposée en fonction de l’importance du relâchement.

Sadie Laska à la Galerie Ceysson & Bénétière à Saint-Etienne

Amedeo Modigliani à la Tate Modern à Londres

Dalí / Duchamp à la Royal Academy of Arts à Londres

Issy Wood chez Carlos / Ishikawa à Londres

Passage du pinceau à Goton à Paris

Florence Peake à Studio Leigh à Londres

Polly Afpelbaum à la Frith Street Gallery à Londres

cb7ea423-00fa-4146-ae35-64e607405393
Polly Apfelbaum, My Hands 10, 21.7 x 26.5 x 1 cm, émail sur terracotta, 2017 – Courtoisie de l’artiste et de Frith Street Gallery

Le numéro complet est disponible sur abonnement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s