2011 semaine 29 – Le repos de Charles

Le comte Charles-Guillaume de Bade-Durlach se fit construire ici un lieu de villégiature en 1715. Les germanistes identifieront donc aisément l’étymologie de la ville de Karlsruhe. Située à trois heures de TGV de Paris, cette cité reconstruite sans charme absolu, propose aujourd’hui une actualité artistique remarquable, alimentées par quelques espaces alternatifs, des galeries commerciales de qualité participant aux grandes foires européennes, une Kunstverein et plusieurs musées hébergés dans une ancienne usine d’armement. L’urbanisme historique rayonnait à partir du Château érigé selon le goût français qui régnait alors. Une très belle collection fut constituée par le souverain, rassemblant des œuvres fascinantes de maîtres allemands, avec également un pièce d’Albrecht Dürer dont je ne me remets toujours pas : un petit panneau de bois peint recto-verso dont la face présente un Christ mélancolique aux yeux cernés creusant un corps totalement abattu, alors que l’arrière affiche une représentation nébuleuse abstraite, au traitement inenvisageable pour cette fin de XVe siècle. Et dans son voisinage stagnent quelques merveilles de peintres tricolores tels que Chardin, Boucher et de Champaigne.

Lumière Noire – Neue Kunst aus Frankreich à la Staadtliche Kunsthalle à Karlsruhe

Janice Kerbel au Badischer Kunstverein à Karlsruhe

Ana Roldan au Badischer Kunstverein à Karlsruhe

Myriam Holme à la Galerie Kadel-Willborn à Karlsruhe

Jan Paul Evers à la Galerie Kadel-Willborn à Karlsruhe

Jamie Isenstein à la Galerie Meyer Riegger à Karlsruhe

Atlas – How to Carry the World on One’s Back ? au Zkm à Karlsruhe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s