2008 semaine 27 – Coup de soleil

Contre toute attente, la ville du Havre bénéficiait ce jour-là des puissants rayons de notre astre pour caresser sa biennale d’art contemporain, événement déployé sur l’exceptionnel tissu urbain reconstruit après-guerre qui donne à la ville le visage radical d’un modernisme vigoureux. La deuxième édition de cette manifestation fut l’heureux prétexte pour parcourir en une dizaine d’heures l’épiderme bétonné du deuxième port de France et se perdre avec la Seine dans l’horizon d’une Manche occultée régulièrement par de gigantesques cargos. L’itinéraire artisitque s’est donc conjugué à une dérive sensible dans cette localité à l’éblouissante carapace minérale. Trop confiant peut-être, mon errance extérieure d’œuvre en œuvre, de place en carrefour, m’a fait négliger une protection cutanée. Ou subir les risques de l’exposition.

Bijou au Pasino au Havre

Yayoi Kusama au Spot au Havre

Downtown par David Perreau dans la ville du Havre

Oscar Niemeyer au Havre

Auguste Perret au Havre

L’intimité dans l’art contemporain par Ger Van Elk au Musée Malraux au Havre

François Fries à la Galerie Charlotte Norberg à Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s